Balades communardes

Grâce à l’expérience de Guide-Conférencière d’Anouk Colombani, nous proposons des balades dans Paris et en banlieue nord.

Certains visites sont ouvertes au public, voir les dates ci-dessous. Si vous êtes intéressé-e-s pour des visites pour des groupes, vous pouvez nous écrire : ruedelacommune@protonmail.com

 

Visite dans le 10e arrondissement de Paris : les engagements des communardes.

La visite tirera le fil de l’engagement des femmes pendant la Commune de Paris au travers d’une visite du 10e arrondissement de Paris. Nous marcherons dans les pas des communardes au travail, au combat et en politique.  Le long du chemin, en lien avec des édifices et des lieux, d’autres thèmes seront abordés : les prisons sous la Commune, la question de l’Église, le rôle des mairies d’arrondissement, les barricades et les combats. L’arrondissement comporte par ailleurs plusieurs traces mémorielles communardes (rue Eugène Varlin, Collège Louise Michel…) qui seront l’occasion de découvrir l’évolution de l’arrondissement.

Suivez les visites programmées avec Explore Paris et Seine Saint-Denis Tourisme

 

Visite Commune de Pierrefitte, Commune de Paris. Départ du 37 rue Delescluze (devant les Fortes terres) – arrivée Rue Jules Vallès

Le 28 mars 1971, La Commune est proclamée. La ville de Pierrefitte-sur-Seine, en banlieue, comprend beaucoup de noms de rue portant le nom de Communards, même pour une municipalité de la banlieue rouge. Elle a aussi une crèche, une école et un collège au nom de Communards. Ces nominations s’étendent des années 30, quand la municipalité devient communiste, jusqu’à la première mandature du maire Daniel Bioton, qui décidera la création de la crèche Louise Michel et du collège Gustave Courbet. Cette visite est l’occasion de découvrir l’inspiration qu’a constituée la Commune pour la municipalité ouvrière et la façon dont celle-ci s’est inscrite dans les pas des Communards.

Image : extrait du Saint-Denis Républicain

 

Le Xe arrondissement des communards et communardes (1871)

Durant la Commune de Paris, dans la suite du siège de Paris de 1870, les solidarités entre voisins ont été très fortes. Elles sont un élément essentiel de la période : on s’engage collectivement. C’est par immeuble, par rue, par quartier et arrondissement que les Parisiens et les Parisiennes se sont organisés. Nous proposons de comprendre ces liens au travers de l’exemple du Xe arrondissement avec ses bataillons de fédérés, ses ambulances, l’organisation du travail, l’action de la mairie, les clubs, la vente des journaux, les barricades, les cafés-concerts… L’arrondissement abritant de nombreuses salles de spectacle, nous nous arrêterons sur quelques chansons communardes.

Au travers d’un parcours dans l’arrondissement, nous pourrons suivre la vie des Communeux et des Communeuses et ainsi retracer l’effervescence de la révolution communarde.

Nous découvrirons les parcours de figure du Xe comme Ferdinand Gambon, Félix Pyat, Henri Fortuné, Maxime Lisbonne… mais aussi des femmes comme la blanchisseuse Blanche Lefevre ou la chanteuse Rosa Bordas.

Suivez via Explore Paris et Seine-Saint-Denis Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *