Montmartre ouvrier-e, d”hier et d’aujourd’hui

 

Grâce à un parcours qui longe la butte Montmartre vers la rue de Clignancourt avant d’entamer sa montée puis sa descente, découvrez les histoires du Montmartre populaire et ouvrier avec Anouk Colombani

  • Lieu: Montmartre – Clignancourt
  • Durée: 2h
  • Accès en transport en commun: Barbès-Rochechouart (métro ligne 2 ou 4)

Description

Montmartre a longtemps désigné plus que la butte qui l’a rendu célèbre. Avant d’être le quartier le plus touristique de Paris, ce fut un quartier populaire et ouvrier entourant la butte que le pouvoir écrasa du sacré-cœur.

Des grèves des ouvriers des carrières de Montmartre en 1789 aux communautés anarchistes de la Belle époque, le lieu et ses habitant-e-s ont longtemps fait peur au pouvoir. Durant tout le XIXe siècle, le quartier fut avec et contre cela une place d’organisation et de sociabilité du mouvement ouvrier parisien. On y vit, on y travaille, on y danse et on y débat. Dès lors, gouvernements et patrons ont cherché à “organiser” les ouvriers via des cités ouvrières et des lieux de consommation.

Comme à notre habitude, la visite fait la peur belle à des destins d’ouvrières et de militantes : Victorine Brocher, Anna et Amandine Mahé, Louise Blanquart…

De leur côté, romanciers et peintres qui s’installèrent dans ce Montmartre populaire représentèrent largement ces mouvements dans leur solidarité, leur excès mais aussi leurs histoires héroïques et parfois tragiques.

crédit : anouk colombani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *