Résister en chansons 39-45

Après le travail que nous avions fait sur les chansons pendant La Commune, Rue de la Commune traque de nouveau les traces de chants mais cette fois pendant la période 39-45. Si certaines de ces chansons sont restées dans la mémoire collective, comme le Chant des Partisans, beaucoup n’ont pas fait l’objet de relevés. Que chante-on quand c’est la guerre ? Dans les maquis ? Et même parfois quand on est interné ?

Notre approche porte sur la musique “résistante”, même si les paroles ne sont pas toujours politiques. Comme en 1871, nous retrouvons la pratique de la goguette (le fait de mettre de reprendre un air mais d’en changer les paroles). Nous relèverons donc sur cette page, les mentions dans des livres, les enregistrements existants…

Car encore et toujours chantons…

(cliquer sur les liens pour retrouver les articles sur les différentes chansons)

Au devant de la vie

Le chant des partisans

Le Complainte du partisan

Le Galérien

La Marseillaise

Souliko

 

 

 


Signalons sur le sujet particulier des chants dans les camps de concentration et camps en Allemagne, le travail de la musicologue Elise Petit, qui a été interviewée dans plusieurs émissions mais a aussi dirigé une exposition au Mémorial de la Shoah. Ses recherches portent plus spécifiquement sur l’Allemagne, mais on y trouve des Français et Françaises déportées. Elle met en lumière à la fois l’usage macabre et pervers de la musique par les Nazis, mais aussi les usages résistants au quotidien fait par les interné-es. Un magnifique travail sur l’ambivalence de la musique…

Avec Elise Petit, la musique dans les camps nazis

Elise Petit & Bruno Giner, présentent “Entartete Musik : les musiques interdites sous le IIIème Reich“

Élise Petit, présente…”Musique et politique en Allemagne, du IIIe Reich à l’aube de la guerre froide”