Qu’est-ce que c’est ?

LE CONTE

Le conte “Il faut venger Gervaise” est une fiction chantée, autour de la Commune de Paris grâce à laquelle nous présentons la vie d’ouvrières parisiennes, la vie des enfants et les débats de cette période.

Crédits / Bettina Louise Mahé

La création rassemble aujourd’hui des personnes qui n’avaient jamais entendu parler de La Commune et d’autres qui se considèrent comme ses enfants directs.

D’abord une oeuvre pensée et écrite par Anouk Colombani, elle a été mise en musique par Mymytchell, puis illustrée par Hélène Maurel.

La musique a été soumise à des arrangements collaboratifs. Guidés par Theus Erri et Mymytchell, porté par l’auteure et la compositrice, le projet a rassemblé une quarantaine de personnes de Dominique Grange, rencontré sur le chemin, à Jamila Aznague, comédienne et amie de Stains, Clément Veyssière, instituteur accordéoniste à Baptiste Renou, guitariste hors-pair en passant par Elizabeth Bossero, pianiste professionnelle, compositrice et professeure au conservatoire d’Aubervilliers.

Ces rencontres ont mis en réseau Pierrefitte-Sur-Seine, Stains, Aubervilliers (93), Toulouse et Saint-Gaudens (31), Angers (49), Paris (75).

Sous les oreilles attentives de Anouk, Léa, Christine, Léo, Clément, Lise, Pippo, Clémence, Sylvain, Cyril, Riad, Isée, Sandrine, Julien, Patricia, Gaëlle, Monique, Morgane…les rêves ont abouti.

Les interprètes et musicien.ne.s :

Elisabeth Bossero, Gaelle Amour, Baptiste Renou, Jonathan Erwin Malnoury, Jamila Aznague, Monique Turini, Zeta, Lise Batailler, Léa Noilhan, Naïl el am, Clément Veyssière, Gaelle Amour, Marina Touilliez, Dominique Grange, Vincent Froger. Une trentaine de femmes ont constitué un chœur de Lavandières. D’autres ont apporté leurs concours pour un bruit, une note, une relecture, un avis éveillé…

Retrouvez la présentation des interprètes ici