L’équipe de création

Rue de la commune repose sur un travail de recherches, d’écriture, de composition, d’illustration et de glanage d’informations et d’aide sur La Commune de Paris (et un peu des autres communes). Retrouvez sur cette page ses habitant-e-s et passant-e-s principales.

Pour nous contacter : ruedelacommune@protonmail.com

– L’auteure –

Anouk Colombani : fouineuse, philosophe et auteure.

Anouk a lancé l’idée de réaliser une fiction sonore illustrée pour les 150 ans de la commune de Paris.

Pour ce faire, de fil en linge, ses recherches philosophiques se sont orientées vers les blanchisseuses comme elle s’en explique dans ce texte. L’absence de synthèse historique sur ces femmes qui représentaient une bonne partie de la population ouvrière de Paris ne lui a pas paru supportable. Retrouvez ses travaux sur le site, et les pérégrinations diverses qui y sont associées.

  • Aperçus philosophiques par Anouk Colombani

La philosophie du conte repose sur une philosophie du détail construite dans le texte. Le conte Il faut Venger gervaise est empreint de son travail autour de la violence, du conflit et de la (ré)conciliation.

Thèse de doctorat disponible en ligne : L’après-violence : (ré)conciliations (im)possibles

Première Adaptation : en livre chez l’Harmattan : La réconciliation nationale après les violences

En tant que chargée de projets : Le Site de Asphodèle,  l’Association d’ateliers philo où elle s’est réfugiée. 

Quelques articles : Un blog caché sur Médiapart

Quelques articles philosophico-politiques :

A propos de Nuit Debout (en anglais)

À l’université de Saint-Denis, filiation et dépendance conflictuelles à Mai 68

– La compositrice –

Mymytchell est  auteure, compositrice et interprète. Elle compose la musique du conte. Retrouvez ici ses chansons et la programmation pour l’automne 2020 – hiver 2021.

Journées du Matrimoine – Toulouse – Crédits

-Le spectacle “Il faut Venger Gervaise” –

Le spectacle présente les chansons imaginées à partir d’histoires de blanchisseuses pendant la Commune de Paris.

Encore en construction… il s’appuie sur des musicien-ne-s accompagnés par une comédienne qui raconte l’histoire.

-Le CD

Jeu de sons et de bruits, Mymytchell est à la baguette avec un ensemble d’artiste de tout bord, plus ou moins arrivés.

Disponible en mars.

-Collaboratrices –

  • Blog d’Hélène MaurelSes affiches, ses dessins, ses illustrations, ses résidences

Site du Vilain Petit Canard, Revue artistico-philosophico-politique pour tous âges, créée par Hélène Maurel.

  • Léa Noilhan – Monteuse radio, chanteuse polyphonique, critique
  • Zeta, rappeuse.
  • Clémence Fourton – Voix radiophonique, chanteuse
  • Delphine – La femme de l’ombre
  • Flav’ – Constructeur de faux piano
  • Imen Mellaz – Voix radiophonique, violoncelliste
  • Colin – Voix radiophonique, violoniste, animateur de batucada
  • Théo Errichiello : Régisseur son, bricoleur de câbles et d’idées collectives
  • Jamila Aznague : Comédienne, Voix et expertise

L’ensemble des gens qui prennent le temps de lire, répondre, écouter les productions pour donner un avis, un enrichissement.. (Nico, Christine, Léo, Liz…).

– Nos conseils de lecture – 

Site des Amies et Amis de la Commune

Créée en 1882 par les communards de retour d’exil, l’association des Amies et Amis de la Commune de Paris (1871) est la plus ancienne des organisations du mouvement ouvrier français. Elle perpétue les idéaux de la Commune et fait connaître son oeuvre prémonitoire : école laïque, séparation de l’église et de l’état, interdiction du travail de nuit, émancipation des femmes, autogestion des entreprises… Un idéal d’une actualité brûlante dans un monde inégalitaire, dominé par le pouvoir de l’argent.

Faisons vivre la Commune

L’association Faisons vivre la Commune ! a pour objet de défendre la mémoire et les acquis politiques de la Commune de Paris, en particulier dans la perspective de son 150e anniversaire qui sera célébré en 2021. Pour ce faire, l’association se propose d’organiser tous les événements susceptibles de soutenir et d’accompagner de la façon la plus concrète et la plus vivante la mémoire des 72 jours de la Commune de Paris.

Site d’Eloi Valat, dessinateur hors pair de Communards et Communardes.

Blog de Michèle Audin, site historique de recherche sur La Commune de Paris

Site des Utopiques, revue syndicale réflexive.