Visite guidée : calendrier

Calendrier des visites juillet-août 2024

Les balades d’Anouk Colombani durent autour de 2h, selon la participation du public. C’est ouvert à toutes. On y apprend des choses, on observe le paysage, on discute.

Pour les visites, on prévoit de bonnes chaussures, de la crème solaire et un chapeau, voir une ombrelle, ou un parapluie et un K-way. On peut amener un petit calepin pour noter des idées !

 

Vendredi 19 juillet : 15H – Les Communardes

Samedi 20 juillet : et 10h – Résistantes et  15h – Sur les traces de Marx à Paris

Dimanche 4 août, mardi 13 août et samedi 17 août : Parcours artistique à La Courneuve, Love Letters 

Mercredi 14 août : Le quartier des poètes de Pierrefitte

 

Déjà passées.

Mercredi 3 juillet – 10h : Montmartre Populaire

Mercredi 3 juillet – 14h30 : Le parc des Courtillières de Pantin

Jeudi 4 juillet – 14h : Sur les traces de Marx à Paris

Vendredi 5 juillet – 14h : Les 4 chemins, lisière de Pantin et Aubervilliers

Samedi 6 juillet – 10h : Le Red Star et Saint-Ouen : une histoire d’amour populaire

Samedi 6 juillet – 15h : Communardes

Samedi 13 juillet : journée exceptionnelle autour de la Résistance

10h : du CNR à la libération

14h : Résistantes

 

 

Le Parcs des Courtillières

Mercredi 3 Juillet – 14h30

es Courtillières fascinent autant qu’elles rebutent. Il faut dire que cette cité, pensée comme un parc par son architecte Emile Aillaud, a connu de nombreux turbulences depuis sa création en 1958.

Le parcours propose de découvrir les traces des luttes sociales et environnementales dans le quartier tout en suivant les architectures et l’urbanisme qui organisent le quartier.

En plongeant dans cette cité HLM à l’architecture d’avant-garde sociale, vous croiserez la route des luttes des travailleurs étrangers, des jardins d’Aubervilliers résistants aux Jeux Olympiques et Paralympiques, des habitant-e-s demandant à vivre dans des endroits décents et entretenus mais aussi des municipalités populaires arrachant à l’Etat les moyens de construire des services publics, des lieux de santé et des lieux de culture.

Vous croiserez des architectures contemporaines improbables comme des espaces de verdure conservés contre l’urbanisation à tout va de la banlieue parisienne. 

Visite du quartier des 4 Chemins – Pantin et Aubervilliers

Vendredi 5 juillet – 14h30

 

Connu sous le nom de petite Prusse, le quartier des 4 chemins fut un quartier d’immigration et de développement industriel. C’est notamment dans ce quartier que vécurent les plus imposantes des manufactures d’allumettes. Coupé en 2 par l’avenue Jean Jaurès qui part de la porte de la Villette et traverse le département, il demeure un quartier populaire et vif, tout en se trouvant au coeur d’une large opération de gentrification.

La balade propose de partir à en observation dans ce quartier aux couches multiples.

De la cité-jardin Albert 1er à la cité des 4000 – Printemps des cités-jardins

Samedi 1er Juin – 14h30

Cette balade vous emmène à la découverte de la cité-jardin Albert 1er, réalisée en 1931 par Marcel Poitreneau sur le modèle pittoresque du « close » anglo-saxon. Puis partez pour une déambulation urbaine, jusqu’à la cité des 4 000, grand ensemble célèbre du début des années 60 réalisé par les architectes Clément Tambuté et Henri Delacroix, caractéristique du taylorisme constructif et standardisé de l’architecture de béton, aujourd’hui largement rénové

 

Nuit blanche : d’une cathédrale en cathédrales

Samedi 1er juin – 19h30

Si plusieurs siècles furent nécessaires pour construire la basilique-cathédrale de Saint-Denis, on construit aujourd’hui à vitesse Grand V des bâtiments immenses et imposants qui structurent le paysage de la banlieue nord de Paris.

Si les JOP 2024 sont la dernière occasion de construire grand, depuis le XIXe siècle, de nombreuses infrastructures et bâtiments sont venus encercler la basilique, cachant au  fil du temps le petit bâti populaire. Certains ont même pris le nom de cathédrale : usines, grands hôtels, lieux culturels, grands ensembles. Beaucoup de ces bâtisses ont constitué des ruptures dans le tissu urbain, il s’agit désormais de retisser des fils et de réconcilier les lieux.  

Partant de la basilique de Saint-Denis pour se rendre à Mains d’Œuvres, cette balade propose de partir à la rencontre des bâtiments et infrastructures imposantes qui racontent les histoires de Saint-Denis de Saint-Ouen et vous invite à découvrir la programmation artistique de la Nuit Blanche.